Allez, tiens-toi tranquille, sinon t'es mort.

rien

08 juillet 2011

Il parait qu'on voit toute sa vie défiler quand on est sur le point d'y passer

Et je viens d'inventer l'origine de l'expression "tourner autour du pot".   Et faut écouter Jeanne Cherhal quand on est triste. "Douze fois par an" (l'album). Sauf les chiens de faïence pour ma part. Ca, ça fait pleurer un peu.
Posté par entortillons à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2011

Bella Lugosi's dead (encore)

En fait je crois que je suis anti-web. Anti "communication web". J'aime pas internet. Pour moi, rien ne vaut un bon vieux magazine, journal, flyer. Le fait de toucher le papier. Pouvoir se dire "ah ouais, ils ont sorti le grand jeu !" (ou plus vraisemblablement, "c'est pas un papier de pédé !"). J'ai reçu un mail d'une dame pour une annonce à laquelle j'avais postulé (sachant que je postule à tout, stages, alternance, emploi - sauf quand c'est écrit "stage de 3 MOIS UNIQUEMENT" ou "PAS DE CONTRAT D'ALTERNANCE MERCI" ou encore "MASTER... [Lire la suite]
Posté par entortillons à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2011

Elvis est trop beau.

Elvis, c'est mon pigeon. Le bébé-pigeon qui a été pondu, éclos et tout dans le pot de fleur accroché à la barre de ma fenêtre. Genre pas sur mon balcon, vu que j'ai pas de balcon. Sur le rebord de la fenêtre. A 3 centimètres de la fenêtre. GENRE TRUC DE OUF NAN ? Bref. Il est trop beau. Normalement il va prendre son envol quand on sera partis en vacances, je suis dégoûtée. Il va me manquer. Tous les matins je lui dis coucou. Quand je rentrais de feu-mon-boulot, je lui disais coucou. Le soir je lui dis bonne nuit.En bref, je suis en... [Lire la suite]
Posté par entortillons à 13:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2011

Le bonheur c'est koua ?

C'est mettre un short pour aller travailler parce qu'il fait beau. C'est voir Elvis/Cuicui battre des ailes pour les premières fois. Ca serait surement le voir s'envoler, mais on sera pas là. C'est voir les jours passer vite quand on attend quelque chose. Voir les heures passer vite quand on est caissière à Monop. La petite madame qui met ses lunettes pour chercher ses sous, qui parlait pas au début et maintenant dit "bonjour" avec un grand sourire. Le rire du SDF qui achète tout le temps la même chose, du steack haché avec de la... [Lire la suite]
Posté par entortillons à 14:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]